Le 1er décembre, Au Conscient fête ses trois ans. Trois ans jour pour jour que j’ai officiellement démarré mon activité de thérapeute en France. Dans ce petit article un peu spécial, j’aimerais faire un bilan de cette merveilleuse aventure que je partage avec vous tous, vous raconter brièvement les différentes étapes que j’ai traversé dans mon activité de thérapeute. Car cela n’a pas toujours été évident !

Au Conscient fête ses trois ans ?

Au Conscient fête ses trois ans ou plutôt, ces six ans. En réalité, j’ai passé mes premiers diplômes en énergétique en 2013, au Mexique : mes formations de Reiki (les trois premiers degrés) et ma formation d’Angéologue.

À l’époque, j’étais encore statisticienne et je mettais lancée en parallèle à mon travail.

J’avais réfléchi à mon nom de projet et j’avais choisi Angel Channeling (AC). Une de mes meilleurs amies mexicaine, Sofia, m’avait crée le logo AC que j’ai toujours actuellement.

Aussi, j’avais une page Facebook et je partageais essentiellement mes canalisations des Anges en espagnol. Par contre, je n’avais pas réussi à entretenir mon Blog : même si je suis presque bilingue en espagnol, il n’était pas évident d’écrire alors que ce n’est pas notre langue maternel.

Peu de temps après avoir commencé à donner des séances d’énergétique, je me suis vite rendu compte que :

  • Je n’avais pas les outils suffisants pour accompagner les personnes : je voulais faire une formation de Sophrologie en complément
  • Le manque de stabilité de mon activité d’indépendante me déroutait
  • Je me suis séparée de mon compagnon (aujourd’hui mon mari)
  • Mes problèmes de santé m’ont rattrapé : je devais rentrer en France pour me faire opérer de l’œil (j ‘étais borgne depuis l’âge de mes dix ans suite à un accident)
  • Mon projet n’était pas vraiment abouti : l’idée de faire mon doctorat me trottait dans la tête, toujours et encore

Quelques mois après avoir débuté Angel Channeling, je décidais de tout abandonner. De quitter le Mexique pour rentrer en France, je me suis réinscris en Master à la Fac et je pris rendez-vous chez mes docteurs …

Des années de préparation

Mon retour en France a été un véritable choc. Heureusement que j’ai rapidement pris mes marques. Je débutais un Master très intéressant sur les Politiques de santé. Je travaillais comme chercheuse sur la Mesure du bien-être. J’ai eu la chance d’être admise en stage à l’OCDE à Paris. Une expérience qui a littéralement bouleversé ma vie. Mon thème de recherche était la Mesure du bien-être. C’était génial car je combinais à la fois ma passion pour le bien-être avec mes compétences académiques. Un pur bonheur, j’étais comme un poisson dans l’eau.

Cependant, à la fin de cette année à Paris, je me suis faitehttps://www.auconscient.com/2018/04/08/mon-histoire/ opérée de l’œil. Un processus très long qui m’a fait remettre en question mon envie de faire un Doctorat. Je me sentais totalement éloignée du monde académique. J’avais envie d’écrire oui, mais des textes qui peuvent être lisibles par tous. J’abandonne donc mon projet de thèse pour suivre ma formation de Sophrologue.

Les débuts d’Au Conscient

Novembre 2016. Quelques mois avant de terminer ma Formation de Sophrologue. Je rentre tout juste du Mexique où je mettais rendu pour me marier. Mon compagnon devait attendre son visa pour me rejoindre en France. Mon amie Sofia, qui m’avait fait mon premier logo, me rendis visite chez moi quelques temps. De là, on commence à regarder pour me créer un site internet. Je repris mon ancien logo AC et je choisi le nom d’Au Conscient.

De là, je commence à créer des cartes de visites, à démarcher les différentes institutions. Mon projet était clair : je souhaitais organiser des séances de relaxation dans les structures. C’est ainsi que j’ouvris mon statut le 1er décembre. Le 2 décembre, je commençais déjà à donner des séances dans l’école à côté de chez moi (mon école lorsque j’étais enfant). Et jusqu’à la fin de l’année scolaire, j’intervenais quotidiennement durant les TAP.

Entre temps, j’avais subi une troisième opération à l’œil juste après avoir validé mon diplôme de Sophrologue.

Je commençais aussi à travailler pour le réseau des Ateliers durables pour des séances en entreprise et j’intervenais une fois par semaine en maison de retraite. En plus de cela, je donnais des accompagnements en Sophrologie en cabinet.

Je sais qu’aujourd’hui beaucoup me connaissent à travers le web mais à la base, du moins, la première année, j’intervenais essentiellement en présentiel.

Les premières formations en ligne

Début 2018, je continuais à avoir de vives douleurs suite à mes opérations aux yeux. J’entamais une rééducation pour réapprendre à voir avec mon œil blessé. Interdiction de conduire pendant plusieurs mois. C’est de là que mon envie de fabriquer mes formations en ligne à débuter. Cela faisait des années que je souhaitais digitaliser les différentes formations que je propose. Mais il faut savoir que cela prend un temps fou : créer les audios, les supports écrits … Bref, cette immobilisation m’a permis de trouver cette force de fabriquer mes formations. D’abord celle de la Lune, ensuite celle des Chakras et des Anges (il en reste encore une que je n’ai pas encore fabriqué, bien que je l’ai dans la tête depuis très longtemps).

Fin 2018, pendant que je créais la formation sur les Anges, je suis tombée enceinte. Du coup, j’ai reporté à plus tard les différents projets que je souhaite encore réaliser !

Mes projets à venir

Avant de tomber enceinte, j’avais envie d’organiser des retraites et événements en présentiel, de fabriquer encore des formations. Je souhaitais aussi écrire mon livre thérapeutique où je souhaite raconter mon accident à l’œil. J’ai mis tous ces projets en stand-by pour profiter de mon bébé.

Depuis sa naissance début Juillet, ma vie a littéralement changé mais ma passion pour mon projet n’a pas cessé. Au contraire, j’ai l’impression que cela m’a donnée une force et une envie de me surpasser d’avantage.

Depuis ma reprise mi septembre, j’ai réorganisé ma manière de travailler et de proposer mes formations. Je propose à présent deux formules : en autonomie ou avec un accompagnement personnalisé de 8 séances. Cette nouvelle organisation me remplit de joie car j’ai la chance d’accompagner des personnes vraiment merveilleuses. Cela faisait des mois que je n’avais pas refais d’accompagnement personnalisé (depuis mon congé maternité) et franchement, c’est durant les séances individuelles que je me sens le plus à ma place.

Lorsque je guide les personnes en séance de Sophrologie, j’ai l’impression de me transcender ! De rentrer en connexion avec le tout. Une sensation indescriptible …

Pour conclure

Au Conscient fête ses trois ans. Beaucoup de choses se sont passées ! Dans cet article, j’avais surtout envie de faire un bilan de cette merveilleuse aventure. De nombreuses années à croire en mon projet et aujourd’hui, j’ai la chance de vivre de ma passion.

Je ressens une gratitude profonde en observant tout ce chemin parcouru.

Au Conscient est mon projet de cœur, et je suis tellement heureuse de tous ces moments partagés avec vous tous.

J’ai encore tellement de projets en tête, ma créativité est à son comble : accompagner toujours plus de personnes sur le chemin de l’éveil, écrire mon livre, créer encore des formations, organiser des évènements. Faire encore plus de vidéos et d’articles sur ce blog. Bref …

Beaucoup de projets !!

Merci à tous pour tous vos messages, vos commentaires et votre soutien. Vous m’avez montré à mainte reprise que les réseaux sociaux est un vecteur d’Amour et de partage.

Avec beaucoup d’Amour
Anne-Charlotte

Me suivre sur Instagram

Crédit photo

Share This

Share This

Share this post with your friends!