fbpx

Il m’aura fallu du temps pour accepter que l’Âme existe, que nous sommes bien plus qu’un corps physique mais de véritables êtres spirituels incarnés dans la matière. Mon éveil de la conscience s’est produit le jour où j’ai pu sentir l’existence de ma dimension énergétique : mon Âme.

Dans cet article, j’ai envie de vous partager ma révolution interne à partir du moment où j’ai accepté l’existence de l’Âme. En effet, mon esprit cartésien s’était d’abord effondré. Par la suite, j’ai appris à vivre avec cette nouvelle vision du Monde.

Vivre en intégrant le concept de l’Âme est à mon sens, la clé ultime du bonheur : le détachement, la responsabilisation et la prise de conscience que ce Monde meilleur existe déjà en nous.

Notre Âme et nos vies passées

Comme la plupart des personnes je suppose, nous nous sommes déjà tous posés des questions cruciales du type :

Que se passe t’il quand on meurt ? Est-il vrai que notre Âme voyage au paradis ? Peut-on vraiment vendre son Âme au diable ?

Lorsque j’étais enfant, je baignais dans un univers très spirituel cherchant sans cesse à me souvenir de mes vies passées. Mon papa magnétiseur me disait

J’ai vécu en Égypte ancienne dans une réincarnation

De mon côté, avec mon imagination de petite fille, je me souvenais de « multitude d’anciennes vies ». Mais je ne comprenais pas comment fonctionnait la réincarnation. Et je recherchais dans les étoiles les réponses à mes questions existentielles.

Quel est le but de nos vies ?

À mes dix ans, juste avant mon accident à l’œil, je contemplais des heures entières la comète Hale- Bopp qui passait devant ma fenêtre. Un moment astronomique important, j’avais même eu la chance d’observer la Planète Mars au télescope avec l’école à cette période.

Après mon accident, j’ai « fermé » ma sensibilité au monde paranormal. J’ai eu le sentiment que cet événement s’était produit pour que je me souvienne que mon Âme était bel et bien incarnée dans ce corps si différent. Et que je me devais de suivre ma mission initiale. Je laissais de côté « ses fantaisies » pour me concentrer sur le « Monde réel » : la Société, les problèmes environnementaux et les conflits géopolitiques. Je sentais, au fin fond de mon être, le besoin d’étudier, de comprendre les théories qui régissent notre Monde, notre Planète. Mon esprit devenait de plus en plus scientifique. J’avais besoin de preuves tangibles en permanence.

L’Âme : un concept pas très cartésien

J’ai toujours pensé qu’il y avait des choses que l’on ne pouvait pas expliquer mais je ne comprenais toujours pas le concept de l’Âme. Comme je vous l’ai déjà dit dans d’autres articles, j’ai étudié de longues années à l’Université:  les Sciences Humaines, mais aussi les Mathématiques, les Statistiques et les Sciences Environnementales.

J’ai toujours aimé l’Astrologie et la Psychologie, j’avais foi en l’Univers. Je discute aussi avec mes anges gardiens très souvent. Mais pour moi, cela relevait de mon intuition. Je n’avais pas conscience que d’autres personnes vivaient les mêmes phénomènes que moi. Ou je pensais que les personnes qui croyaient en ces fantaisies n’étaient pas « fiables ». Lorsque je terminais mon premier Master en Économie et Politique internationale, j’ai été très perturbé par les derniers cours que je suivais :

  • Je découvrais les mystères de l’Univers et les théories du big-bang, l’Univers serait un fractal, nous vivons dans un Monde multidimensionnel
  • Les récentes découvertes au sujet de l’ADN : 95% de notre ADN ne serait pas utilisé, et il serait même possible de le modifier !
  • Ces civilisations anciennes encore si peu comprises : en vivant au Mexique, j’avais l’occasion de visiter une multitude de ruines archéologiques. Je me passionnais pour l’Art Maya qui est une représentation de l’Univers sur la Terre.

De plus, je travaillais dans les prédictions macroéconomiques : j’observais cette volonté permanente, dans le monde de la recherche, de cadrer, théoriser, supposer sans pour autant disposer d’outils de mesures tangibles.

Quel est le rapport avec l’Âme ?

En fait, après toutes ses années d’études, mes questions existentielles se trouvaient encore une fois sans réponse, même dans le monde scientifique.

La prise de conscience de mon Âme

J’ai eu une première fois conscience de mon Âme, de mon être au-delà de la matière, lors d’un voyage astral. J’étais endormie mais réveillée, totalement consciente de ce que je faisais. Mais dans l’impossibilité de bouger mon corps physique. C’était très angoissant.

Après cette expérience bouleversante, je questionnais mes amis médecins, biologistes, psychologues.

Qu’était-ce donc cette sensation si étrange d’être au-delà du corps, avec cette capacité de voyager vers l’infini ?

Par la suite, je me suis mise à pratiquer la méditation de manière assidue. Mais j’écoutais des méditations très particulières dites, énergétiques. Cette pratique est très répandue Outre-Atlantique. En Europe, on commence à s’ouvrir progressivement à cette approche.

En fait, pendant les méditations énergétiques, on ne se concentre pas sur sentir son corps ou visualiser un paysage. Mais on prend conscience de notre Âme. De notre dimension spirituelle. Que nous existons bien au-delà de la matière. C’est ce même travail que je propose dans les programmes Je médite avec la Lune et Équilibre des Chakras.

Lors des méditations dites énergétiques, on apprend à visualiser une Lumière appelée Amour Inconditionnel de l’Univers. Au bout de quelques temps, je parvenais à me sentir totalement submergée par cette Lumière, me procurant ainsi un sentiment de bien-être et de plénitude intense. J’ai eu ensuite d’autres expériences de « sortie de corps » pendant les méditations et je me souviens même avoir la sensation de flotter littéralement au dessus de ma chaise. De ne plus sentir mon corps physique !

Nous sommes tous connectés à travers notre âme

En regardant des reportages sur les Expériences de mort imminente, je me rendais compte que les sensations décrites par ces personnes étaient les mêmes que les sensations que je percevais pendant les méditations énergétiques. Ils voyaient tous cette Lumière d’Amour Inconditionnel de l’Univers, ils avaient la sensation de faire Un avec le tout. Et surtout, ce sentiment de plénitude extrême.

Le soir de Noël 2011, j’interrogeais Mario, le meilleur ami de mon mari, Chirurgien Urgentiste (Oncologue à présent) qui flirtait avec la mort quotidiennement. Il me raconta une anecdote troublante :

Un jour, un patient venait de décéder et j’étais dans la pièce accompagné des infirmiers, en train de rédiger l’acte de décès. Je fis tombé mon stylo, les collègues faisaient des blagues (chose habituel pour eux, un moyen de relâcher la pression). Et la personne se réveilla. En décrivant nos conversations au moment où elle était supposée être morte ! Je ne sais pas si on a une âme mais une chose est sûre, il existe une masse d’énergie à travers de laquelle nous sommes tous connectés.

Alors oui, avec mon esprit cartésien, j’avais besoin d’entendre un docteur me confirmer mes sensations. Ou du moins, valider le fait que ces expériences de morts imminentes existent vraiment et qu’elles ont toutes des points communs : Lumière, Amour, Union avec le tout.

En poussant mes recherches et ma pratique de la méditation, notamment grâce aux ouvrages des Docteurs Deepak Chopra, Wayne Dyer, Doreen Virtue, j’ai commencé à me familiariser avec ces notions si denses. Les apports de la Physique Quantique aident aussi à comprendre que l’Univers est une masse d’énergie immense. Nous sommes tous connectés dans le non physique, et les nano-particules de nos corps sont toutes unies par de la Lumière.

Vivre à travers les yeux de son âme

Ma quête de vérité au sujet de l’Univers, de l’Âme et des mystères de la vie m’a permit de prendre un certain recul par rapport à notre existence. Je pense qu’il arrive un moment dans la vie de chacun où l’on prend Conscience de son Âme, des désirs profonds de son être. Le moment où on se demande clairement :

Mais au fait, je suis venu sur la planète dans quel but ?

Le détachement

Je vivais avec une préoccupation continue au sujet de mon avenir, de l’avenir de la planète. J’avais très peur de la mort. À présent, je reste sensible aux causes environnementales, mais avec une vision différente. Par ailleurs, je ne m’intéresse plus à ce que les autres peuvent faire ou dire car je sais qu’ils évoluent aussi sur leur chemin, qu’ils sont eux aussi des êtres spirituels incarnés dans la matière.

La responsabilisation

Lorsque je vis un conflit aujourd’hui, je me demande : Qu’est-ce que je souhaite apprendre avec cette situation ? Mon accident à l’œil lors de mes dix ans s’est produit de manière bête. Je m’en suis voulue pendant des années, me demandant sans cesse pourquoi je n’avais pas été assez prudente. J’ai beaucoup pleuré en réalisant que j’avais « provoqué » cette tragédie inconsciemment. Mais dans le fond, il y a un but à cette aventure. Nous sommes responsables des évènements qui se déroulent dans nos vies, au niveau individuel et collectif.

Prise de conscience que ce monde meilleur existe en nous :

Je cherchais en permanence à changer le Monde jusqu’à comprendre que le Monde, c’est moi. Je me concentre aujourd’hui à réaliser ma mission de vie. Lorsque l’on vit en considérant son Âme, sa dimension spirituelle, on parvient à percevoir le positif chez nous. À mettre en valeur nos qualités intrinsèques et les utiliser pour rendre ce monde meilleur. Se concentrer sur la quête de son bien-être spirituel ce qui aura un impact positif sur l’humanité dans sa totalité.

J’approfondirais ces sujets dans d’autres articles

Je pourrais continuer cet article pendant des jours, des mois, des années tellement le sujet est dense. Mais rappelez-vous que les réponses à vos questions seront toujours à l’intérieur de vous. Il nous suffit juste d’apprendre à nous recentrer. De plus, si vous ressentez le besoin d’entrer en connexion avec votre Âme, c’est que c’est le moment pour vous de le faire.

Dans mon cas, c’est grâce aux méditations énergétiques et à un travail de développement personnel que j’ai pu faciliter ce processus de découverte de mon Âme. Ces mêmes contenus que je partage dans mes programmes Je médite avec la Lune et  Équilibre des Chakras.

Recevoir les cours offerts en cliquant-ici

Au plaisir de vous lire

Avec beaucoup d’Amour
Anne-Charlotte 😘
Share This

Share This

Share this post with your friends!