fbpx

La Nuit Noire de l’Âme est un phénomène très particulier, étroitement lié à l’Éveil de la Conscience. Cette phase se manifeste par une perte profonde de sens dans nos vies, nos croyances, elle peut s’apparenter à une sorte de dépression mystique.

Nous voilà plongés au cœur de nos peurs les plus profondes. Cette phase est pourtant nécessaire car elle nous prépare à vivre une véritable transformation intérieure. Le moment où l’on parvient enfin à se libérer des pièges de notre égo. Notre vrai soi est en plein éveil.

Cela fait plusieurs mois que je souhaitais vous partager les expériences que j’ai traversé depuis que j’ai débuté ma pratique de la méditation, il y a sept ans. Certains peuvent s’imaginer que les techniques comme le Yoga, l’Hypnose, la Sophrologie conduisent forcément à une vie toute belle et édulcorée. En tant que Sophrologue et énergéticienne, j’accompagne aussi les personnes vers l’éveil de leur conscience. Je me rends compte quotidiennement que le chemin qu’ils traversent conduit à des bouleversements dans leur vie.

Car changer, c’est douloureux ! Et lorsque l’on commence à faire un travail sur soi, on remarquera peut-être rapidement l’écroulement de certaines sphères de nos vies

  • Perte de sens dans notre activité professionnelle
  • Remise en question de ses relations intimes : son couple, sa famille
  • Certaines amitiés s’effritent
  • Changement dans notre alimentation, notre hygiène de vie
  • On aimerait là, d’un coup, changer de vie complètement, mais ….. par quoi commencer?

Dans cet article, j’aimerais donc vous expliquer le phénomène de la Nuit Noire de l’Âme qui précède la phase d’Éveil de notre conscience. Je vous partage les différentes étapes telles que je les ais vécues, en espérant que cela puisse vous aider à comprendre cette période qui peut être douloureuse.

La nuit noire de l’âme, notre crise spirituelle

Les premiers écritstraitant de la Nuit Noire de l’Âme remontent au 16ème siècle, dans le récit de Jean de la Croix : La nuit obscure. Selon cet ouvrage, la Nuit Noire de l’Âme atteint les personnes qui cheminent, par le biais du développement personnel ou de la spiritualité et qui semblent avoir trouvé leur vérité, une certaine sérénité. Et d’un coup : tout s’écroule.

« Plus les choses divines sont en soi claires et manifestes, plus elles sont naturellement obscures et cachées à l’âme. Il en est ici comme de la lumière naturelle : plus elle est claire, plus elle éblouit et obscurcit la pupille du hibou ; plus on veut fixer le soleil en face, et plus on éblouit la puissance visuelle et on la prive de lumière (…). De même quand cette divine lumière de la contemplation investit l’âme qui n’est pas encore complètement éclairée, elle produit en elle des ténèbres spirituelles. »

Dans cette description, je me suis reconnue. J’ai enfin pu mettre des mots sur mes expériences vécues au cours de ces sept dernières années !

À vrai dire, je baignais dans la spiritualité depuis mon enfance mais je cherchais des réponses scientifiques. Arrivée au Mexique pour mes études, je découvrais des civilisations anciennes, la sagesse ancestrale. En 2011, je commençai à me plonger dans une pratique assidue du Yoga, de la Méditation et de l’Hypnose. 2013 : je me formais même pour donner des thérapies, condamnant les industries pharmaceutiques, la manipulation du nouvel ordre mondial, et que sais-je encore.

Mais car il y a un MAIS, je plongeais littéralement dans ma Mort de l’Âme, quelques années plus tard, un phénomène que j’ai vécu en différentes étapes

Comment se manifeste la Nuit Noire de l’Âme ?

Dans mon cas, j’ai vécu cette phase de « remise en question de mes croyances profondes » progressivement. Je pense, une première fois, après mon accident, quand j’avais dix ans. Et une deuxième fois lorsque je m’installais comme thérapeute il y a cinq ans, une période assez sombre qui dura près de deux ans.

Les témoignages que j’ai pu lire sur la Nuit Noire de l’Âme sont très variés mais on remarque que cette période est précédée par le moment où l’on commence à découvrir notre dimension spirituelle, notre capacité à percevoir l’invisible.

  • On a le sentiment d’avoir compris le sens profond de la vie, de notre existence.
  • Petit à petit, on commence à changer notre hygiène de vie, on prêche pour un mode de consommation plus sain par exemple
  • On peut courir de thérapeute en thérapeute, lire une tonne de livres et être impatient des résultats
  • On a l’impression de détenir notre vérité.

Une fois cet état de béatitude atteint, il se peut qu’un événement bouleversant se produise dans notre vie

  • Accident,
  • Perte d’un proche,
  • Burn-out,
  • Divorce
  • Ou bien, une série de petits évènements qui nous conduisent à remettre en question le bien-fondé de tout ce que l’on a appris pendant ces mois voir ces années.

La Nuit Noire de l’Âme dure t’elle longtemps ?

Il existe différentes théories concernant la durée de la Nuit Noire de la l’Âme. Certains parlent de deux mois, d’autres plusieurs années. Selon la sagesse Maya, le temps est cyclique. Circulaire et non linéaire. En quelques mots, notre vie défile en boucle et nous revivons sans cesse des événements similaires, avec une intensité différente.

Dans mon cas, j’ai vécu de nombreuses phases plus ou moins intenses dans ma pratique du développement personnel. Et avec le recul, je pense être entrée dans ma Nuit Noire de l’Âme lorsque je quittais le Mexique, dans des circonstances assez fortes :

  • Burn-out professionnel
  • Impossible de renouveler mon visa
  • Séparation
  • Problème de santé

Et ce, trois mois après avoir commencé à donner des séances de Guidance Angélique. Je décidais de revenir vivre en France, chez mes parents. Après six années d’expatriation, je rentrais bredouille, avec ma chienne « Galleta ».

Je repris mes études en me spécialisant dans les Politiques de Santé. J’obtiens rapidement du soutien pour mon projet professionnel et je partais vivre à Paris. Je pensais m’en être sortis. Mais que ne ni. Les expériences que j’ai pu vivre par la suite m’ont conduit à faire ressortir toute ma part d’ombre enfouie depuis si longtemps.

La Nuit Noire de l’Âme est à mon sens, une phase qui peut être brutale mais qui peut aussi se manifester par la perte progressive de biens matériels, de nos relations, de nos croyances.

Certaines personnes pourront se dire :

À quoi bon méditer si des choses aussi horribles se produisent ?

C’est ça la Nuit noire de l’Âme.

 

La vie est cyclique : le véritable Éveil de la Conscience

Je pensais avoir trouvé ma vocation. Je voulais faire mon Doctorat en sciences humaines : être prof, donner des cours, écrire des articles et des ouvrages. Suite à mes nombreuses opérations pour retrouver la vue, j’ai dû être immobilisé pendant un an.

Je pense que je suis rentrée dans cette Nuit Noire de l’Âme à cette période. Mes vieux démons ont ressurgi à ce moment là. Une phase très sombre, durant laquelle je perdais toute confiance en moi.

  • Je revivais des schémas de relations toxiques : avec mon premier amoureux d’enfance, avec ma famille, avec des anciens amis
  • Je reproduisais des comportements destructeurs que j’avais auparavant
  • J’étais choquée certes, par les multiples opérations que j’avais subi et je devais apprendre à vivre avec des douleurs chroniques

Avec le recul, je comprends que revivais le schéma d’un deuil classique « déni-colère-dépression-acceptation-reconstruction ». Un schéma que l’on revit sans cesse, finalement. Mais sur le moment, je me disais vraiment:

Pourquoi avoir passée autant de temps à vivre sainement et à méditer pour devoir ensuite vivre avec un traitement médical ?

Moi qui avait fait tout ce chemin « spirituel », je ne comprenais pas pourquoi le sort s’acharnait contre moi !

Je pense que nous revivons sans cesse les mêmes expériences. Ce que nous pouvons changer est notre façon de réagir face aux évènements.

L’heure la plus sombre est celle qui vient avant le lever du soleil.

Il existe une polarité certes, l’ombre et la lumière. L’univers est vibration. La Nuit Noire de l’Âme est la période qui précède le Lever du Soleil, ou l’Éveil de notre Conscience

La Nuit Noire de l’Âme : à quelle âge ? Peut-on la vivre plusieurs fois ?

Certaines personnes disent qu’ils existent une à deux Nuits Noires de l’Âme dans une vie. Comme des « petites morts ». Quand il y a un AVANT et un APRÈS.

Il n’y a pas d’âge, à mon sens, pour vivre des étapes fortes dans nos vies. Dans mon cas, lorsque j’ai perdu mon œil, j’ai remis en question de nombreuses choses (je m’intéressais déjà à l’astrologie étant petite !).

Les phases très sombres que j’ai pu revivre en tant que jeune adulte sont pour moi, le symbole de la fin d’un cycle, d’une certaine renaissance.

On peut vivre plusieurs phases qui s’apparentent à la Nuit Noire de l’Âme au cours de nos vies. Selon moi, grâce aux nouvelles énergies du 21 décembre 2012, nous expérimentons une accélération du temps.

Il se trouve qu’avant d’incarner notre corps, notre âme avait prévu certaines missions (j’approfondirais cet thème dans un futur article). Nous pouvons mourir sans avoir terminé nos missions de vie. Je pense que les nouvelles énergies permettent de « nettoyer » de nombreuses mémoires karmiques. À notre échelle et au niveau collectif.

De plus en plus de personnes se tournent vers le Développement personnel car elles se sentent appelées à réaliser des missions de « guérison » de l’autre, de leur âme. Cela a un impact très fort dans leur vie mais aussi au niveau collectif.

 

De la Nuit Noire de l’Âme à une vie plus consciente

Lorsque mes vieux démons sont ressortis, j’ai repris un boulot alimentaire et je m’inscrivais alors pour une énième formation en développement personnel: pour devenir Sophrologue cette fois-ci. À la base, je fais ces formations par plaisir, car j’aime apprendre et cela me permet de me guider dans ma propre pratique.

À l’issu de cette formation, je lançais mon projet « Au Conscient », qui n’est qu’une simple continuité de ma première installation en 2013, avec le même logo, sous le nom d’Angel Channeling.

Aujourd’hui, ce qui a fondamentalement changé en moi, c’est cette intégration de la polarité. La coexistence permanente entre les évènements voulus et non voulus.

Mais aussi que la vie est véritablement cyclique : je pense que l’on peut vivre de nombreuses phases sombres mais que ces difficultés sont nécessaires pour faire ce travail de nettoyage.

Dans mon projet professionnel, je me suis trouvée: j’ai toujours voulu enseigner, écrire. Mon blog me permet d’écrire des articles sur les sujets qui me plaisent. Je partage ma passion en donnant des cours sur mes sujets préférés.

Entre temps, je me suis mariée, je réapprends à vivre avec mon œil réparé. J’ai surtout appris à utiliser mes expériences et à transformer les énergies pour continuer d’avancer quoi qu’il arrive.

Tout cela pour dire, il est possible de sortir de cette zone d’ombre en prenant le temps de comprendre notre mode de fonctionnement. Quelles sont nos qualités intrinsèques ?

 

Pour conclure, l’Éveil de la Conscience est la simple continuité de nos phases les plus sombres. Si aujourd’hui, vous avez l’impression de revivre des situations similaires, accrochez-vous à vos rêves.

En intégrant une véritable discipline dans ma pratique de la méditation combinée à un travail sur le plan énergétique, émotionnel, et cognitif, j’ai réussi à prendre du recul par rapport aux aléas de la vie. C’est ce que j’enseigne aujourd’hui dans les Programmes « Je médite avec la Lune » ou encore, « Équilibre des Chakras« .

J’ai crée aussi le groupe d’entraide sur Facebook « Le Monde des Empathes« , dans le but de rassembler les personnes qui expérimentent ces différentes phases de l’Éveil de la Conscience. Le soutien entre les différents membres est impressionnants. Pouvoir échanger sans être jugé est très important dans notre processus d’éveil.

J’espère que cet article vous aura permis de comprendre ce phénomène particulier. Je vous envoie pleins de belles énergies.

Avec beaucoup d’Amour
Anne-Charlotte 😘

 

Crédit photo:Unsplash

Share This

Share This

Share this post with your friends!